Gerardmer Auto Passion

Au temps où...

Au temps où les « spéciales » françaises étaient en haut de l’affiche…

Dans les années 50, les constructeurs ayant eu pour certains du mal à se relever de la guerre et étant soumis à de nombreuses contraintes, durent se concentrer sur la création et le développement de nouveaux modèles, le plus souvent populaires, pour accompagner la montée du niveau de vie. Mais cela n’arrangeait pas forcément les amateurs sportifs qui devaient donc aller chercher des voitures compétitives à l’étranger ou, faute de moyens, d’utiliser en modifiant, optimisant les bases existantes : ce fut alors une période d’une richesse incroyable de créations en tous genres, le plus souvent très bien réalisées et réussissant à damer le pion ou égaler les modèles étrangers dominants. (d’ailleurs Claude Storez, grand rallyeman de l’époque courant sur Porsche 1500 a posé réclamation à l’issue du Lyon – Charbonnières évoqué ci-dessous, par rapport à la tricherie supposée sur la cylindrée de la 203 de Guiraud qui l’avait battu, mais le contrôle a validé la cylindrée réglementaire- moins de 1300 cc) : remarquable !

Un parfait exemple est donné par le Rallye de Lyon- Charbonnières 1955 dans lequel plusieurs splendides modèles artisanaux ou petite série dérivés de modèles populaires (4 cv 203, Simca 8) ont tenu la dragée haute à des Jaguar et Porsche ! Et l’Alfa Romeo gagnante ne l’a été que de très peu… A noter que la Renault sur base 4 cv 1063 était due à un certain… Jean Rédélé (qui n’avait pas encore créé l’A106) qui montrait là qu’il faudrait compter avec lui ! Comme vous pouvez le voir sur une des photos, il a fallu faire appel à IBM (à l’époque c’était un peu comme la NASA de l’informatique naissante) pour déterminer le classement ! On ne connaissait pas encore les transpondeurs…

Tout ceci s’est poursuivi dans les années 60 mais avec de moins en moins de participants indépendants et aujourd’hui, au même niveau de résultats dans les grands rallyes, qui peut imaginer l’équivalent ?

Une autre 203 modifiée de Paul Guiraud.

 

Magazine Le Hohneck

 

Hohneck magazine été 2019 - Balade en vignes

Télécharger le lien

Hohneck magazine hiver 2020 - Salon de la voiture de sport et de compétition

Télécharger le lien

 

Tout est bien... qui finit mal !

 

Venez découvrir notre nouvelle rubrique et prenez connaissance sur des informations insolites en cliquant sur le lien ci-dessous !

Tout est bien... qui finit mal !

   

Menu principal