Gerardmer Auto Passion

Une école maternelle GRAHAM HILL en Italie ?

 

Une école maternelle GRAHAM HILL en Italie ?

Une belle histoire humaine et automobile !

Dans la nuit du 6 Mai 1976, un très violent tremblement de terre  a dévasté la région du Frioul située au Nord-Est de l’Italie, provoquant presque un millier de morts, 45000 sans-abris et causant des dégâts considérables dans certaines villes ne laissant que des ruines. Immédiatement bien sûr des aides nationales et internationales ont été engagées à tous les niveaux.

 

La petite commune de LUSEVERA avait été particulièrement touchée, entre autres son école maternelle était totalement détruite ; le constructeur Gian Paolo Dallara- bien connu depuis les années 70 pour ses monoplaces, barquettes, supercars et fournisseur d’écuries en Indy Car aux USA avec succès, lança en parallèle avec le magazine spécialisé Autosprint un projet caritatif pour aider le Frioul à se reconstruire au moins pour partie. Alfa Romeo s’associa à la démarche  qui consistait à faire participer, dans le cadre du Trofeo Alfasud ( comme son nom l’indique une série de compétitions monomodèle Alfasud TI préparées de 110 cv ) tous les pilotes de Formule 1 du moment, bénévolement bien entendu, sur le circuit de Varano de Melegari en Emilie Romagne, proche de Dallara et des plus grands constructeurs italiens en matière sportive.

Tous ceux réellement disponibles répondirent présent, certains venant par avion de très loin mais finançant cette action de leur poche ! Entre autres, ont couru Emerson FittipaldiClay ReggazzoniBrambilla, PetersonPaceMerzarioGalliLella LombardiLaudaScheckterGiacomelli, JonesZorziLaffitte, Munari, PiantaFlammini plus les super champions moto Agostini et Cecotto et Molinari champion motonautique ! Du beau monde ! Emerson Fittipaldi, au nom de tous les pilotes, a déclaré souhaiter que l’école qui serait reconstruite grâce à cette action, soit appelée Graham Hill, qui était décédé six mois auparavant et qui incarnait une grande humanité, un gentleman .Cette opération relayée par la presse et en particulier Autosprint, en plus de dons importants de la part d’Enzo FerrariWalter WolfTeam Mc Laren,  Jolly Club et autres fournisseurs du domaine de la F1, permit de récolter suffisamment de fonds (apparemment l’équivalent de 200 000 €)  pour reconstruire cette école que Betty Hill, l’épouse de Graham, vint inaugurer l’année suivante, accompagnée de leur fils Damon.

Comme quoi la générosité se trouve aussi derrière les volants les plus prestigieux…

 

Yves Rondet

(crédit infos et photos Autosprint )

 

Salon 2020

 

SALON 2020

 

 

L’édition 2020 du Salon de la Voiture de Course de GERARDMER est annulée…

Face aux évènements, il nous est devenu impossible de vous présenter cette 20ème édition

Merci à tous nos partenaires et annonceurs d’avoir répondu présent.

Merci aux amis collectionneurs et pilotes d’avoir accepté de nous confier leurs bijoux

Merci pour tous vos messages d’encouragement et de soutien dans l’adversité

Rendez-vous les 17 et 18 Avril 2021 pour fêter ensemble ce 20ème anniversaire !!!

Bon courage à tous et prenez bien soin de vous !
Bien amicalement

Thierry DESJEUNES
Président de GERARDMER AUTO PASSION

 

Jeu Facebook

JEU FACEBOOK !

Gagnez 2 entrées pour le : " 20ième salon de la voiture de course " à Gérardmer (Vosges)

grâce à " GERARDMER AUTO PASSION "

Pour jouer , CLIQUEZ sur J' AIME & PARTAGER en Mode PUBLIC !

Le 1er gagnant est : Mme Stéphanie Poty !

 

   

Au temps où...

Au temps où les « spéciales » françaises étaient en haut de l’affiche…

Dans les années 50, les constructeurs ayant eu pour certains du mal à se relever de la guerre et étant soumis à de nombreuses contraintes, durent se concentrer sur la création et le développement de nouveaux modèles, le plus souvent populaires, pour accompagner la montée du niveau de vie. Mais cela n’arrangeait pas forcément les amateurs sportifs qui devaient donc aller chercher des voitures compétitives à l’étranger ou, faute de moyens, d’utiliser en modifiant, optimisant les bases existantes : ce fut alors une période d’une richesse incroyable de créations en tous genres, le plus souvent très bien réalisées et réussissant à damer le pion ou égaler les modèles étrangers dominants. (d’ailleurs Claude Storez, grand rallyeman de l’époque courant sur Porsche 1500 a posé réclamation à l’issue du Lyon – Charbonnières évoqué ci-dessous, par rapport à la tricherie supposée sur la cylindrée de la 203 de Guiraud qui l’avait battu, mais le contrôle a validé la cylindrée réglementaire- moins de 1300 cc) : remarquable !

Un parfait exemple est donné par le Rallye de Lyon- Charbonnières 1955 dans lequel plusieurs splendides modèles artisanaux ou petite série dérivés de modèles populaires (4 cv 203, Simca 8) ont tenu la dragée haute à des Jaguar et Porsche ! Et l’Alfa Romeo gagnante ne l’a été que de très peu… A noter que la Renault sur base 4 cv 1063 était due à un certain… Jean Rédélé (qui n’avait pas encore créé l’A106) qui montrait là qu’il faudrait compter avec lui ! Comme vous pouvez le voir sur une des photos, il a fallu faire appel à IBM (à l’époque c’était un peu comme la NASA de l’informatique naissante) pour déterminer le classement ! On ne connaissait pas encore les transpondeurs…

Tout ceci s’est poursuivi dans les années 60 mais avec de moins en moins de participants indépendants et aujourd’hui, au même niveau de résultats dans les grands rallyes, qui peut imaginer l’équivalent ?

Une autre 203 modifiée de Paul Guiraud.

 

Magazine Le Hohneck

 

Hohneck magazine été 2019 - Balade en vignes

Télécharger le lien

Hohneck magazine hiver 2020 - Salon de la voiture de sport et de compétition

Télécharger le lien

   

Page 1 sur 2

<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Menu principal